Follow Us

PaysansSchémas néolibéraux

Le Front marocain de soutien à la Palestine dénonce l’intention du groupe sioniste “Mehadrin” de louer des terres agricoles marocaines


RABAT – Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a dénoncé l’accaparement des terres marocaines par un groupe sioniste “Mehadrin” qui compte louer des terres agricoles marocaines, condamnant l’orientation de l’Etat vers l’hypothèque de la sécurité alimentaire du Royaume au bénéfice de l’entité sioniste.

Selon des rapports médiatiques marocains publiés vendredi, le Front rejette l’intention exprimée par le groupe sioniste “Mehadrin” de louer pas moins de 455 hectares de terres agricoles marocaines pour la culture de l’avocatier, tout en condamnant “l’orientation de l’Etat vers l’hypothèque de la sécurité alimentaire du Royaume au bénéfice de l’entité sioniste”, et ce à travers l’organisation d’une conférence entre le Maroc et l’entité sioniste sur la sécurité alimentaire et l’agriculture innovante, en présence des ambassadeurs du Maroc et l’Entité sioniste à l’ONU.

Le Front a fait part de son extrême méfiance de la façon honteuse et dégradante de la distribution du couffin du ramadhan par certaines parties avec l’aide des autorités, qui, selon lui, “sent l’odeur de la propagande pour la normalisation”.

Le Front a exprimé son rejet “de l’accaparement des aéroports du Maroc, après que les autorités marocaines aient autorisé une instance sioniste à procéder à des activités d’espionnage et de surveillance, en prélude au lancement de vols directs entre le Maroc et l’entité sioniste en juin prochain”.

Par ailleurs, il a condamné les agressions sionistes contre des Palestiniens à El Qods occupé, imputant à l’ONU et à la communauté internationale la responsabilité de la protection du peuple palestinien et de la non application des décisions et résolutions onusiennes pertinentes face aux agressions répétées des colons protégés par les forces d’occupation.

Le Front a également condamné la politique du deux poids deux mesures et le mutisme face aux crimes de l’occupation et des colons, faisant des dizaines de blessés et des centaines de détenus palestiniens.

Le lien original de l’article

Articles Similaires
Mondialisation libéraleNourriture, eau et terreSchémas néolibéraux

Netafim, l’ennemi envahit nos champs

Nourriture, eau et terrePaysansSuivi des Luttes

La Confédération paysanne soutient les paysan.nes indien.nes

Agriculture d'exportationNourriture, eau et terrePaysans

Le Plan Maroc Vert et la dépossession de la paysannerie : exemple des producteurs de safran à Taliouine

Nourriture, eau et terrePaysansSuivi des Luttes

Aux sources de la révolte paysanne en Inde : capitalisme de l’agrobusiness et centralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *